Retour au blogue
20 novembre 2020
Non classé

Hommage à l’entrepreneuriat au féminin

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat 2020 (GEW) et sous le thème de l’inclusion, Maude Fréchette, avocate et associée, a tenu à dédier une lettre aux entrepreneures, ces femmes extraordinaires qui osent entreprendre.  

Je ne viens pas d’une famille d’entrepreneurs. Mon père a été fonctionnaire toute sa vie. Ma mère était journaliste et a travaillé une grande partie de sa carrière au sein d’un important syndicat.

Je ne viens pas d’un cercle d’entrepreneurs. Mes amis d’enfance ont des carrières fantastiques, mais aucun d’entre eux ne s’est parti en affaires.

Mais l’entrepreneuriat a toujours été un rêve pour moi, ou plutôt une certitude. Contrôler sa destinée. Frayer son propre chemin. Être son propre patron et démontrer du leadership auprès d’une équipe qu’on choisit avec autant de soin qu’on choisit son conjoint. S’entourer de gens forts et inspirants. J’ai toujours su que c’est ce que je voulais faire. Mais je ne savais pas par où commencer.

En cours de route, on se rend compte de l’ampleur des obstacles. Du stress. Des doutes. Du travail qui paraît parfois insurmontable. De la pression financière. De la pression sur notre entourage.

On réalise aussi bien vite qu’il y a des obstacles encore plus importants qui se présentent aux entrepreneures et aux membres de différentes communautés qui doivent, en plus de tous ces défis, essayer de changer les biais et mentalités de leurs propres clients et partenaires potentiels. Et tout ça parfois en jonglant entre leur statut d’entrepreneur(e) et de parent.

Au fil des années, on rencontre, parfois par hasard, parfois de façon organisée, des gens qui vont nous inspirer et nous donner envie de nous lancer dans le vide. Chacune des rencontres que nous faisons nous construit, nous pousse à réfléchir et laisse, en quelque sorte, une trace au fond de nous.

Pour ma part, les rencontres avec des femmes entrepreneures et des femmes avec des carrières atypiques ont été et continuent d’être une grande source d’inspiration. On dit qu’à l’impossible nul n’est tenu. C’est encore plus vrai pour les femmes entrepreneures qui ont une vision et un but à atteindre.

En cette Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, j’aimerais rendre hommage à ces femmes extraordinaires qui repoussent le plafond de verre en démarrant ou en acquérant, contre vents et marées, leur entreprise. À ces membres aussi des communautés qui se lancent en affaires et doivent au surplus se battre contre des préjugés et mentalités aberrantes qui n’ont absolument pas leur place. J’aimerais aussi souligner le travail incroyable des femmes en technologie, dont certaines de nos clientes, qui sont une véritable inspiration au quotidien. C’est grâce à vous que d’autres jeunes femmes qui ne proviennent pas d’une famille et d’un milieu d’entrepreneurs oseront un jour se lancer en affaires et peut-être même changer un peu le monde à leur manière.

Bref, lancez-vous, faites-vous voir. Parlez de votre expérience. C’est ainsi que les choses vont bouger.

Articles récents

De nouvelles exigences corporatives pour votre entreprise québécoise
En juin 2019, nous publiions un article qui vous informait de l’obligation pour les sociétés fédérales de tenir un nouveau registre à conserv…
Lire la suite
Oh well, whatever, never mind. Hum… non, pas possible!
Chaque personne a le droit de contrôler l’utilisation qui est faite de son image, de son nom, sa voix. À ce titre, celui qui souhaite publier une …
Lire la suite
Pour venir à bout de l’hydre numérique : réflexions et commentaires sur certains changements de paradigmes juridiques
Comment traiterons-nous les questions d’utilisation de la propriété intellectuelle dans un contexte de réalité augmentée, d’intelligence arti…
Lire la suite
Comment enregistrer vos marques de commerce au Canada
L’enregistrement d’une marque de commerce nécessite plusieurs étapes et prend un certain temps. Il est donc préférable d’entamer les démarc…
Lire la suite